Nous (les encyclopédistes) avons essuyé cet hiver une tempête; j’espère qu’enfin nous travaillerons Alembert Jean le Rond d’

Nous (les encyclopédistes) avons essuyé cet hiver une tempête; j’espère qu’enfin nous travaillerons en repos; je me suis bien douté qu’après nous avoir aussi maltraités qu’on a fait, on reviendrait nous prier de continuer.
Lettre à Voltaire, 24 août 1752
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert