Nous entendîmes après dîner le sermon du Bourdaloue qui frappe comme un sourd, disant des vérités à Sévigné Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

Ajouter un commentaire

Nous entendîmes après dîner le sermon du Bourdaloue qui frappe comme un sourd, disant des vérités à bride abattue.
Lettres (1646-1696), à Mme de Grignan, 29 mars 1680
Citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné
Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné

Laisser une réponse