Nous avons perdu la faculté de donner de jolis noms aux choses. Voilà pourquoi je hais, en littératu Wilde Oscar

1 Commentaire

Nous avons perdu la faculté de donner de jolis noms aux choses. Voilà pourquoi je hais, en littérature, le réalisme vulgaire. Un homme capable d’ appeler une bêche une bêche devrait être condamné à s’ en servir.
Le Portrait de Dorian Gray (1891)
Citations de Oscar Wilde
Oscar Wilde

Une réponse à “Nous avons perdu la faculté de donner de jolis noms aux choses. Voilà pourquoi je hais, en littératu Wilde Oscar”

  1. Boue

    Pour apprécier cette citation dirigez-vous vers un tableau de Magritte intitulé :
    La Clé des songes de 1930 ou une de ses variantes …
    Étonnant non ?

    Serge Le magrittologue

    Répondre

Laisser une réponse