Notre amour n’est-il pas une véritable demeure céleste ? – mais aussi solide que le firmament. Beethoven Ludwig van

Ajouter un commentaire

Notre amour n’ est-il pas une véritable demeure céleste ? – mais aussi solide que le firmament.
Lettre, 6 juillet 1812
Citations de Ludwig van Beethoven
Ludwig van Beethoven

Laisser une réponse