Nos petits soupers à la croisée de ma fenêtre, assis en vis-à-vis sur deux petites chaises posées su Rousseau Jean-Jacques

Nos petits soupers à la croisée de ma fenêtre, assis en vis-à-vis sur deux petites chaises posées sur une malle qui tenait la largeur de l’embrasure.
Les Confessions (édition posthume 1782-1789)
Citations de Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau