Ne prenez jamais de confident à vos chagrins d’amour: il vous écoute deux minutes, puis vous étourdi Giraudoux Jean

Ajouter un commentaire

Ne prenez jamais de confident à vos chagrins d’ amour: il vous écoute deux minutes, puis vous étourdit de ses propres souffrances.
Provinciales (1909)
Citations de Jean Giraudoux
Jean Giraudoux

Laisser une réponse