Ne pouvans payer, ilz estoient adjugez à leurs creanciers. – – La cruaulté des creanciers usuriers. Amyot Jacques

Ne pouvans payer, ilz estoient adjugez à leurs creanciers. – – La cruaulté des creanciers usuriers.
Solon, 20
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.