Ne point se soumettre à la voix de la raison, alors que pourtant elle nous force d’avouer nos torts, Bogaerts Félix Guillaume Marie

Ne point se soumettre à la voix de la raison, alors que pourtant elle nous force d’avouer nos torts, c’est ressembler au coursier indompté refusant d’obéir au frein qui le captive.
Pensées et Maximes
Citations de Félix Guillaume Marie Bogaerts
Félix Guillaume Marie Bogaerts

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.