Ne nous plaignons pas quand, une a une, s’évanouissent nos illusions; car Dieu l’a ainsi voulu, afin Bogaerts Félix Guillaume Marie

Ne nous plaignons pas quand, une a une, s’évanouissent nos illusions; car Dieu l’a ainsi voulu, afin qu’au terme de notre carrière nous puissions, sans regret aussi, rejeter la vie comme un bouquet flétri.
Pensées et Maximes
Citations de Félix Guillaume Marie Bogaerts
Félix Guillaume Marie Bogaerts

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.