Mourir saoûl, c’est mourir debout. Audiard Michel