Mourir, c’est fermer une parenthèse. Baillargeon Pierre