Mourir, c’est comme de sauter d’un train en marche; on ne voit plus que les trois feux rouges du der Morand Paul

Mourir, c’est comme de sauter d’un train en marche; on ne voit plus que les trois feux rouges du dernier wagon, qui s’éloigne. Ca continue sans vous, sans un instant de retard.
Journal inutile 1968-1972, 2 septembre 1969
Citations de Paul Morand
Paul Morand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.