Mon sentiment c’était comme une maison où on ne va qu’aux vacances. C’est à peine habitable. Et puis Céline Louis-Ferdinand Destouches, dit

Ajouter un commentaire

Mon sentiment c’ était comme une maison où on ne va qu’ aux vacances. C’ est à peine habitable. Et puis aussi c’ est exigeant un agonique. Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu’ on crève, avec les derniers hoquets faut jouir.
Voyage au bout de la nuit (1932)
Citations de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Laisser une réponse