Mon mignon mari, je te prie de ne plus m’humilier… Ce n’est pas très gentil envers n’importe qui, Catherine II la Grande

Mon mignon mari, je te prie de ne plus m’humilier… Ce n’est pas très gentil envers n’importe qui, mais surtout envers sa femme.
A Potemkine dans Catherine la Grande (1977) d’Henri Troyat.
Citations de Catherine II la Grande
Catherine II la Grande