Mon chat, tu comprends la poésie. Chaque fois que la plume court sur le papier, tu te redresses comm Khaïr-Eddine Mohammed

Mon chat, tu comprends la poésie. Chaque fois que la plume court sur le papier, tu te redresses comme pour applaudir. Tu saisis tout rien qu’à ce bruit insolite.
Il était une fois un vieux couple heureux (1993)
Citations de Mohammed Khaïr-Eddine
Mohammed Khaïr-Eddine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.