Moi, femme mariée, je serais amoureuse ! se disait-elle, je n’ai jamais éprouvé pour mon mari cette Stendhal Henri Beyle, dit

Ajouter un commentaire

Moi, femme mariée, je serais amoureuse ! se disait-elle, je n’ ai jamais éprouvé pour mon mari cette sombre folie, qui fait que je ne puis détacher ma pensée de Julien.
Le Rouge et le Noir (1830)
Citations de Henri Beyle, dit Stendhal
Henri Beyle, dit Stendhal

Laisser une réponse