Mes vers fuiraient, doux et grêles, – Vers votre jardin si beau, – Si mes vers avaient des ailes – D Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Mes vers fuiraient, doux et grêles, – Vers votre jardin si beau, – Si mes vers avaient des ailes – Des ailes comme l’ oiseau.
Les Contemplations (1856), II, 2
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse