Marie voyait avec un vif plaisir tous ces titres superbes couronner son amant mais soupirait un peu Benzoni Juliette

Ajouter un commentaire

Marie voyait avec un vif plaisir tous ces titres superbes couronner son amant mais soupirait un peu en songeant qu’ elle ne pouvait pas partager. Etre duchesse c’ était pourtant un joli rêve.
Le Roman des châteaux de France (1985-1987)
Citations de Juliette Benzoni
Juliette Benzoni

Laisser une réponse