Malgré le froid vif du dehors, l’air alourdi avait une chaleur vivante, cet étouffement chaud des ch Zola Emile

Ajouter un commentaire

Malgré le froid vif du dehors, l’ air alourdi avait une chaleur vivante, cet étouffement chaud des chambrées les mieux tenues, qui sentent le bétail humain.
Germinal (1885), I, II
Citations de Emile Zola
Emile Zola

Laisser une réponse