Mais, vieux, on tremble ainsi qu’à l’hiver le bouleau. – Je suis veuf, je suis seul, et sur moi le s Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Mais, vieux, on tremble ainsi qu’ à l’ hiver le bouleau. – Je suis veuf, je suis seul, et sur moi le soir tombe, – Et je courbe, ô mon Dieu! mon âme vers la tombe, – Comme un boeuf ayant soif penche son front vers l’ eau.
La Légende des siècles (1859)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse