Mais réflexion et jeunesse – Ne s’unissent pas aisément. – L’on sent à cet âge charmant – C Mancini-Mazarini Louis-Jules

1 Commentaire

Mais réflexion et jeunesse
Ne s’ unissent pas aisément.
L’ on sent à cet âge charmant
Certain besoin d’ aimer qui presse;
L’ ont est ami, l’ on est amant,
Bien moins par choix que par ivresse.
Le jeune Chien
Citations de Louis-Jules Mancini-Mazarini
Louis-Jules Mancini-Mazarini

Une réponse à “Mais réflexion et jeunesse – Ne s’unissent pas aisément. – L’on sent à cet âge charmant – C Mancini-Mazarini Louis-Jules”

  1. dicocitations

    Un ami, à quoi ça sert ?… Ça sert à quoi ?… C'est vrai au fait, à quoi ?… À rien si on n'en a pas besoin. Bien sûr.

    Entre courir et voler il n'y a qu'un pas papa, Jacques Gamblin

    Répondre

Laisser une réponse