Mais quand l’homme accablé, qu’un long ennui désole, – Ne voit ni les humains, ni rien qui le con Delille abbé Jacques

Mais quand l’homme accablé, qu’un long ennui désole,
Ne voit ni les humains, ni rien qui le console,
Sa double solitude épouvante son coeur.
L’imagination (1806), Chant IV
Citations de abbé Jacques Delille
abbé Jacques Delille

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.