Mais puisque je savais maintenant que je ne pouvais rien atteindre de plus que des plaisirs frivoles Proust Marcel

Ajouter un commentaire

Mais puisque je savais maintenant que je ne pouvais rien atteindre de plus que des plaisirs frivoles, à quoi bon me les refuser?
A la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé (1927)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Laisser une réponse