Mais puisque je savais maintenant que je ne pouvais rien atteindre de plus que des plaisirs frivoles Proust Marcel

Mais puisque je savais maintenant que je ne pouvais rien atteindre de plus que des plaisirs frivoles, à quoi bon me les refuser?
A la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé (1927)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.