Mais, pour un vain bonheur qui vous a fait rimer, – Gardez qu’un sot orgueil ne vous vienne enfum Boileau-Despréaux Nicolas

Ajouter un commentaire

Mais, pour un vain bonheur qui vous a fait rimer,
Gardez qu’ un sot orgueil ne vous vienne enfumer.
L’Art poétique (1674), Chant II
Citations de Nicolas Boileau-Despréaux
Nicolas Boileau-Despréaux

Laisser une réponse