Mais, par leurs aboiements, ces renards, gris roussâtres de pelage, à queues noires que terminait un Verne Jules

Mais, par leurs aboiements, ces renards, gris roussâtres de pelage, à queues noires que terminait une bouffette blanche, avaient décelé leur origine.
L’Ile mystérieuse (1873-1875)
Citations de Jules Verne
Jules Verne