Mais ne suffit-il pas que tu sois l’apparence, – Pour réjouir un coeur qui fuit la vérité? – Q Baudelaire Charles

Ajouter un commentaire

Mais ne suffit-il pas que tu sois l’ apparence,
Pour réjouir un coeur qui fuit la vérité?
Qu’ importe ta bêtise ou ton indifférence?
Masque ou décor. salut! T’ adore ta beauté.
Les Fleurs du Mal (1857), XCVIII – L’amour du mensonge
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Laisser une réponse