Mais, monsieur le Juge, il est faux que j’aie emprunté cette théière à mon voisin; d’ailleurs elle é Freud Sigmund

Mais, monsieur le Juge, il est faux que j’aie emprunté cette théière à mon voisin; d’ailleurs elle était déjà trouée lorsqu’il me l’a prêtée, et, en fin de compte, elle était en parfait état lorsque je la lui ai rendue.
Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient
Citations de Sigmund Freud
Sigmund Freud

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.