Mais, ô Femme, monceau d’entrailles, pitié douce. Rimbaud Arthur

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.