Mais en l’homme, que le corps se meuve et seuffre quant et les eslans des passions, on l’apperçoit e Amyot Jacques

Mais en l’homme, que le corps se meuve et seuffre quant et les eslans des passions, on l’apperçoit evidemment par la couleur pasle en frayeur…
De la vertu morale, 25
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot