Mais de tous ces accents dont le bord vous salue, – Aucun n’est aussi doux sur la terre ou les mers Lamartine Alphonse de

Mais de tous ces accents dont le bord vous salue, – Aucun n’est aussi doux sur la terre ou les mers – Que le son caressant d’une voix inconnue, – Qui récite au poète un refrain de ses vers.
Citations de Alphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.