Ma mère, qui avait perdu deux enfants en bas âge et que nos maladies de petits citadins tenaient en Duhamel Georges

Ma mère, qui avait perdu deux enfants en bas âge et que nos maladies de petits citadins tenaient en perpétuelles angoisses, ma mère voyait toujours avec épouvante venir la saison des vacances.
Lumières sur ma vie (1944-1953), Inventaire de l’abîme
Citations de Georges Duhamel
Georges Duhamel

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.