Ma femme, votre belle-mère avait envie que je vous fisse religieuse, et votre petite soeur Louison a Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

Ajouter un commentaire

Ma femme, votre belle-mère avait envie que je vous fisse religieuse, et votre petite soeur Louison aussi, et de tout temps elle a été aheurtée à cela.
Le Malade imaginaire (1673), I, 5, Argan
Citations de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

Laisser une réponse