Ma consolation est dans la lecture, dans la vue des arbres que j’ai planté, et du blé que j’ai semé. Voltaire François Marie Arouet, dit

2 Commentaires

Ma consolation est dans la lecture, dans la vue des arbres que j’ ai planté, et du blé que j’ ai semé. Si cela m’ échappe, il sera temps de hoir ma vie, qui a été assez longue.
Correspondance, à Mme la marquise du Deffand
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

2 réponses à “Ma consolation est dans la lecture, dans la vue des arbres que j’ai planté, et du blé que j’ai semé. Voltaire François Marie Arouet, dit”

  1. dicocitations

    La vie réelle est physique. Donnez-moi des livres à la place: donnez-moi l'invisibilité du contenu des livres, les pensées, les idées, les images. Devenir partie intégrante d'un livre, je donnerais tout pour ça.

    La fin des mystères, Scarlett Thomas
    My recent post La blague du 31-03-2011

    Répondre
  2. dicocitations

    Si je suis en vie au printemps, madame, je compte venir passer dix ou douze jours auprès de vous avec madame Denis. J'aurais besoin d'une opération aux yeux, que je n'ose hasarder au commencement de l'hiver. Vous me direz que je suis bien insolent de vouloir encore avoir des yeux a mon âge, quand vous n'en avez plus depuis si long-temps.

    Madame Denis dit que vous êtes accoutumée à cette privation : je ne me sens pas le même courage. Ma consolation est dans la lecture, dans la vue des arbres que j'ai plantés, et du blé que j'ai semé. Si cela m'échappe, il sera temps de finir ma vie, qui a été assez longue.

    finir pour hoir ici

    Répondre

Laisser une réponse