Méprise-toi, méprise la nature, – le répugnant pouvoir qui gouverne en secret – pour le malheu Leopardi Giacomo, comte

Ajouter un commentaire

Méprise-toi, méprise la nature,
le répugnant pouvoir qui gouverne en secret
pour le malheur de tous,
et l’ infinie vanité de toutes choses.
A lui-même
Citations de Giacomo, comte Leopardi
Giacomo, comte Leopardi

Laisser une réponse