Lunettes noires et mélancolie éteignent les couleurs du monde. Mais, au travers, le soleil et la mor Cocteau Jean

1 Commentaire

Lunettes noires et mélancolie éteignent les couleurs du monde. Mais, au travers, le soleil et la mort se peuvent regarder fixement.
Le Grand Ecart (1923)
Citations de Jean Cocteau
Jean Cocteau

Une réponse à “Lunettes noires et mélancolie éteignent les couleurs du monde. Mais, au travers, le soleil et la mor Cocteau Jean”

  1. Cochonfucius

    Pas longtemps.

    Répondre

Laisser une réponse