Lorsque j’ai découvert ce domaine sans nom, j’étais à une hauteur, à un degré de perfection et de pu Alain-Fournier Henri Alban Fournier, dit

Ajouter un commentaire

Lorsque j’ai découvert ce domaine sans nom, j’étais à une hauteur, à un degré de perfection et de pureté que je n’atteindrai jamais plus. Dans la mort seulement, comme je te l’écrivais un jour, je retrouverai peut-être la beauté de ce temps-là…
Le Grand Meaulnes (1913)
Citations de Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier
Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier

Laisser une réponse