Lorsque, aux assises de la douce pensée silencieuse, j’assigne le souvenir des choses d’autrefois, j Shakespeare William

Lorsque, aux assises de la douce pensée silencieuse, j’assigne le souvenir des choses d’autrefois, je soupire sur le manque de maintes choses que j’aimai, et, songeant à la ruine d’un temps cher, de mes douleurs anciennes, je me fais un chagrin nouveau.
Sonnets, XXX
Citations de William Shakespeare
William Shakespeare