Lorsqu’on vit trop à crédit, les ardoises deviennent des tuiles. Bouvard Philippe

Lorsqu’on vit trop à crédit, les ardoises deviennent des tuiles.
Bouvard de A à Z (2014)
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard