Longtemps j’ai pris ma plume pour une épée: à présent je connais notre impuissance. N’importe: je fa Sartre Jean-Paul

1 Commentaire

Longtemps j’ ai pris ma plume pour une épée: à présent je connais notre impuissance. N’ importe: je fais, je ferai des livres; il en faut; cela sert tout de même.
Les Mots (1964)
Citations de Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

Une réponse à “Longtemps j’ai pris ma plume pour une épée: à présent je connais notre impuissance. N’importe: je fa Sartre Jean-Paul”

  1. villegas

    La plume peut faire mouche, l'épée est une arme elle peut symboliser etre le détenteur d'une autorité, tout comme la plume l'épée est soit pour se défendre soit pour porter une attaque, aujourd'hui il reste la presse et les salles de sport pour le maniement de l'épée ou du baton….

    Répondre

Laisser une réponse