Les vieillards sont, d’ordinaire, dans un tel état de délabrement qu’ils ne peuvent offenser rien ni Bourgeade Pierre

Ajouter un commentaire

Les vieillards sont, d’ ordinaire, dans un tel état de délabrement qu’ ils ne peuvent offenser rien ni personne, si ce n’ est le langage.
La Femme sans visage (1984)
Citations de Pierre Bourgeade
Pierre Bourgeade

Laisser une réponse