Les souvenirs sont comme des feuilles au vent, si on les laisse suffisamment voler, elles finissent Giacometti Eric

Ajouter un commentaire

Les souvenirs sont comme des feuilles au vent, si on les laisse suffisamment voler, elles finissent par se poser et on peut alors découvrir leurs nervures secrètes.
Le Septième Templier (2011)
Citations de Eric Giacometti
Eric Giacometti

Laisser une réponse