Les sonneries pieuses de l’Angélus du soir, se répondant de paroisse en paroisse, versaient dans l’a Renan Joseph Ernest

Les sonneries pieuses de l’Angélus du soir, se répondant de paroisse en paroisse, versaient dans l’air quelque chose de calme.
Souvenirs d’enfance et de jeunesse (1883)
Citations de Ernest Renan
Ernest Renan

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.