Les sociétés sans projet deviennent claustrophobes. Conjugué avec l’amnésie et l’inespoir, le tout t Guillebaud Jean-Claude

Ajouter un commentaire

Les sociétés sans projet deviennent claustrophobes. Conjugué avec l’amnésie et l’inespoir, le tout tout de suite rallume la guerre des mots et la chamaillerie procédurale de tous contre tous.
Le Goût de l’avenir (2011)
Citations de Jean-Claude Guillebaud
Jean-Claude Guillebaud

Laisser une réponse