Les rumeurs de village sont impénétrables, comme le téléphone arabe auquel Camille me demandait de j Grémillon Hélène

Ajouter un commentaire

Les rumeurs de village sont impénétrables, comme le téléphone arabe auquel Camille me demandait de jouer enfant, on ne sait jamais à partir de qui la vérité se déforme.
Le confident (2012)
Citations de Hélène Grémillon
Hélène Grémillon

Laisser une réponse