Les pianos devraient être frappés de deux impôts: le premier au profit de l’Etat, le second au profi Courteline Georges Moinaux, dit Georges

Les pianos devraient être frappés de deux impôts: le premier au profit de l’Etat, le second au profit des voisins.
Citations de Georges Courteline
Georges Courteline

One Response

  1. Cochonfucius octobre 8, 2012

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.