Les passants s’étonnaient de voir ce garçon lourd et morose, vêtu d’habits grossiers, mal ajustés, d Wilde Oscar

Ajouter un commentaire

Les passants s’ étonnaient de voir ce garçon lourd et morose, vêtu d’ habits grossiers, mal ajustés, donner le bras à une jeune fille si gracieuse, si élégante. On eût dit un simple jardinier promenant une rose.
Le Portrait de Dorian Gray (1891)
Citations de Oscar Wilde
Oscar Wilde

Laisser une réponse