Les longs filaos, secoués par le vent, murmuraient au passage du train. Socé Ousmane Diop

Ajouter un commentaire

Les longs filaos, secoués par le vent, murmuraient au passage du train.
Karim (1948)
Citations de Ousmane Diop Socé
Ousmane Diop Socé

Laisser une réponse