Les juifs et les catholiques ne différaient guère à ses yeux. Les premiers avaient des jours de cong Bennett Alan

Ajouter un commentaire

Les juifs et les catholiques ne différaient guère à ses yeux. Les premiers avaient des jours de congé qui tombaient n’importe quand et les seconds concevaient leurs enfants d’une manière tout aussi hasardeuse.
So shocking ! (2012)
Citations de Alan Bennett
Alan Bennett

Laisser une réponse