Les jeunes mariés venaient d’abord, puis les parents, puis les invités, puis les pauvres du pays, et Maupassant Guy de

Ajouter un commentaire

Les jeunes mariés venaient d’ abord, puis les parents, puis les invités, puis les pauvres du pays, et les gamins qui tournaient autour du défilé, comme des mouches, passaient entre les rangs.
Contes de la bécasse (1883), Farce normande
Citations de Guy de Maupassant
Guy de Maupassant

Laisser une réponse