Les imans et les muphtis de toutes les sectes me paraissent plus faits qu’on ne croit pour s’entendr Alembert Jean le Rond d’

Les imans et les muphtis de toutes les sectes me paraissent plus faits qu’on ne croit pour s’entendre; leur but commun est de subjuguer, par la superstition, la pauvre espèce humaine.
Lettre au roi de Prusse, 14 juin 1771
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.